Les troubles de l’élection: Humour vs Censure

Il y a tout juste une semaine, les réseaux sociaux francophones étaient envahis d’une vague d’agitation sans précédent autour de l’événement du moment, le premier tour de l’élection présidentielle.

A l’heure où les outils de communication nous permettent une diffusion instantanée de l’information, le gouvernement français, ô sacre sainte institution, avait annoncé la condamnation de toute personne qui dévoilera ou diffusera y compris sur les réseaux sociaux les résultats du premier tour avant 20h.

Face à cette absurdité censorale (ou censo-electorale), l’esprit créatif des internautes s’est enflammé dans des poussées lyriques extraordinaires. Pour contourner la censure, les tweets et autres statuts facebook métaphoriques, paraphrasiques ont fleuri sur la toile:

En voici quelques exemples éloquents:

Tweet sur l’estimation du score de Nicolas Sarkozy:

– »Le nain chausse du 26, je répète le nain chausse du 26″

– »A Marseille la commande de nains de jardin a été annulée, je répète… »

– »Le nain boite, je répète… »

– »Le nain ne chausse plus que du 19″

– »Carlita va changer son statut de Mariée à C’est compliqué«

– »Demain il fera 29° à Tulle, 27° à Neuilly »

Tweet sur l’estimation du score de François Hollande

– »Le flan est au four, je répète le flan est au four »

-« La Gouada aime le Gouda, je répète… » (en rapport avec les résultats de la Guadeloupe)

– »Le Flanby vaut maintenant plus cher qu’une Rolex… »

– »J’ai imprimé mon pass VIP pour Solférino »

– »Les Pays-Bas sont en finale »

Tweet parlant des autres candidats :

– »La béarnaise est en promotion de 50% » (sur le mauvais score de François Bayrou, ndlr)

– »La Norvège revient bredouille de sa pêche au saumon » (sur le mauvais score de Eva Joly, ndlr)

– »Au pays des borgnes, la température a encore grimpé » (sur le score élevé de Marine Le Pen, ndlr)

Par la suite, le gouvernement avait décidé qu’il n’y aurait pas de poursuites pour le 1er tour. Mais de nombreuses questions restent en suspens car: Ce n’Est pas eN privant les genS de liberté qU’un pays prônant les dRoits de l’hommE peut imposer son identité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *